Image 4
Image 3
Image 2
image 1
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Politique d’achat

Pour assurer sa mission, CO.CLI.CO se fournit directement les différentes denrées alimentaires nécessaires à la production.

Ces produits sont divisés en lots par catégorie de produit : viande, poisson, fruits et légumes, produits laitiers, etc. En tant qu’établissement public, notre volonté est de privilégier la qualité au prix. La pondération des critères de sélection de l’ensemble de nos marchés répond à la répartition suivante :

- 40 à 55% pour la qualité nutritionnelle et la valeur technique
- 40 à 50 % pour le prix
- 5 à 15% pour les délais de livraison ou d’exécution
- 5 à 10% pour les performances en matière de protection de l’environnement.

Les marchés concernent aussi bien les denrées alimentaires, la maintenance et l’installation des équipements de cuisine, l’emballage jetable et recyclable, les produits d’entretien, le service d’analyses bactériologiques, la fourniture de matériels informatique et bureautique, la location de véhicules frigorifiques, etc.

57 marchés sont en cours d’exécution :
- 47,3 % relèvent de la fourniture de denrées alimentaires,
- 29,9% de la maintenance et installation de matériel technique,
- 22,8 % de services et fourniture de matériels diverses.

Si le critère de la qualité s’avère absolument déterminant dans l’évaluation des offres proposées, s’ajoutent à celui-ci les critères de prix, de délai et de protection de l’environnement. Ce dernier est de plus en plus pris en compte, inscrivant désormais CO.CLI.CO dans une logique de développement durable.

Un marché exclusivement consacré aux produits issus de l’agriculture biologique a d’ailleurs été lancé fin 2015, favorisant ainsi l’approvisionnement de denrées en circuits courts.

Le 1er janvier de l’année 2015 marque le renouvellement des marchés de denrées alimentaires. Impactant directement notre cœur de métier, la définition des besoins a mobilisé l’ensemble du personnel encadrant de Co.Cli.Co.

Elle s’est traduite par une refonte complète des cahiers des charges et l’étude approfondie de plus 4000 produits susceptibles d’être commandés, ce qui représente plus de 800 heures de travail.